Vous êtes ici : Accueil » Blog » Lansana Béa Diallo déclare que c’est pour lui un privilège d’avoir servi la Guinée
ActualitésGuineePolitiqueSports

Lansana Béa Diallo déclare que c’est pour lui un privilège d’avoir servi la Guinée

Ministre de la Jeunesse et des Sports du 2 novembre 2021 au 19 février 2024, Lansana Béa Diallo a déclaré le 15 mars 2024 lors sa passation de témoin à son successeur Kéamou Bogola Haba que «cela a été un privilège immense de servir notre nation et de contribuer à (sa) façon à l’épanouissement de la jeunesse et au développement de notre sport ».

« Ces deux années (exactement 2 ans, 3 mois et 17 jours) en Guinée, poursuit-il, ont été une expérience très immense et m’ont permis d’appréhender les enjeux différents, de comprendre aussi qu’il faut beaucoup de forces pour pouvoir accompagner la Guinée parce que les défis sont tellement énormes et la jeunesse constitue plus de 75 pour cent de la population.»

Qui est Béa Diallo

Lansana Béa Diallo (sur notre photo) a 52 ans. Ses parents sont originaires de la préfecture de Mali dans le Fouta-Djalon. Il est licencié de l’université libre de Bruxelles en marketing.

En 1990, devient champion de Belgique de boxe amateur. En 1996, Bea Diallo remporte le titre national des poids superwelters puis le titre de champion de Benelux. Il a également gagné à 7 reprises le titre de champion intercontinental IBF (International Boxing Federation) des poids moyens de 1998 à 2004.

Devenu membre du parti socialiste belge, il est député bruxellois de 2004 à 2019 et Premier échevin d’Ixelles de 2006 à 2021.

Limogé, il va s’occuper de la fondation Bea Diallo, créée en 1998 pour réaliser des projets humanitaires axés sur le développement d’infrastructures pour les jeunes guinéens et l’envoi de médicaments pour soutenir les populations vulnérables.

Par Tidiane Diallo

Related posts

Pardon et de réconciliation, «le président Ouattara donne un bel exemple à l’Afrique»

Diallo Tidian

Le 8e Djassa d’Or met à l’honneur les pionniers de la presse

Diallo Tidian

Le nouveau Vice-recteur de l’université de Kankan encourage la mobilité des chercheurs.

Diallo Tidian