Vous êtes ici : Accueil » Blog » Depuis Paris, Sansy Kaba Diakité lance la 16e édition du Salon du livre de livre de Conakry
ActualitésAfriqueArt & CultureConakryDiasporaEducationGuineeInternationalPolitiqueSociéteSports

Depuis Paris, Sansy Kaba Diakité lance la 16e édition du Salon du livre de livre de Conakry

La 16e édition des 72 heures du livre à Conakry se tient comme à l’accoutumée les 23, 24 et 25 avril 2024 sur l’Esplanade du Palais du Peuple à Conakry. Le thème retenu est « Littérature et sport » en raison de la plus grande compétition sportive du Continent, la Coupe d’Afrique des nations 2023 en Côte d’Ivoire.

Le comité d’organisation de l’événement Les 72 heures du livre à Conakry aura cette année comme pays invité d’honneur le Cameroun. La France sera le pays invité de marque. La préfecture de Dinguiraye est la ville invitée d’honneur.

Ces trois invités de la 16e édition de la plus grande rencontre littéraire en Afrique auront le privilège d’exposer leur patrimoine culturel, expliquer leur tradition, enseigner leurs acquis démocratiques, distiller leur historicité, commenter leur puissance, et vendre leur richesse naturelle, intellectuelle.

Le comité d’organisation multiplie régulièrement les réunions préparatoires en présence des acteurs de la chaîne du livre et des partenaires de l’événement pour une célébration de la diversité culturelle et de la créativité.

Sansy Kaba Diakité fait la promotion du livre les 23, 24 et 25 prochains de Conakry

Ce  vendredi 14 mars 2024, le Commissaire général de l’événement, Sansy Kaba Diakité, a marqué son passage dans la capitale française. Il était venu répondre à l’invitation de Youscribe, la plateforme de vente en ligne des supports dématérialisés, et pour représenter la Guinée au Salon du livre africain à la Mairie du 6e arrondissement qui s’est déroulé les 15, 16 et 17 mars 2024.

A l’occasion, il a présenté le programme de la 16ème édition aux participants à ces deux événements et à toutes les communautés diasporiques de France, des partenaires et des institutions qui ont accepté d’associer leur image, d’accompagner, et de promouvoir Les 72h du livre de Conakry.

A la Maison Muller de Kadia Sylla Moisson, il a procédé au lancement officiel des activités de la 16e édition des 72h du livre de Conakry devant des personnalités venus de divers secteurs, en l’occurrence du monde littéraire.

« On fera un focus sur la littérature sportive, les belles lettres du Cameroun seront à l’honneur, ainsi la nuit du Cameroun » rappelle Sansy. Plus loin, M. Kaba confirme qu’il aura « des expositions, des conférences, des tables rondes, des dédicaces, des masters classe, la Miss Guinée 2023 Saran Kourouma sera parmi nous, le ballon d’Or sera projeté avec Cheick Doukouré et Bandian, les grands sportifs africains et français seront à Conakry.»

Sansy Kaba Diakité termine son speech par dire tout le plaisir qui l’anime à accueillir le monde littérature à Conakry. « Nous sommes donc très heureux d’ouvrir notre belle capitale au monde pour parler de littérature africaine, de l’avenir de la femme, des jeunes, des enfants et de l’industrie du livre sur le continent », a-t-il indiqué.

Les 72h du livre à la conquête de ses partenaires

Dans la perspective de cette 16ème édition des 72 heures du livre de Conakry, le comité d’organisation a privilégié le partenariat avec des institutions qui souhaitent œuvrer dans la même dynamique que L’Harmatan Guinée.

C’est dans ce cadre qu’une convention de partenariat a été signée avec le Ministère de la culture, du tourisme et de l’artisanat le 14 février 2023. Le département de la culture regorge de domaines indispensables à la culture du livre. Il entend accompagner le développement de la chaîne du livre à travers l’événement des 72 heures du livre prévu chaque 23, 24 et 25 avril de l’année.

Pour plus d’attractivité à la plus grande rencontre de livre à Conakry, L’harmattan Guinée a noué une nouvelle convention avec le CCFG (Centre culturel franco-guinéen) le 6 décembre 2023. Ceci pour renforcer da-vantage le nouvel élan entre les deux institutions qui étaient partenaires lors de la première édition avant d’estomper leur collaboration par la suite.

Les deux parties sont appelées de nouveau à respecter le protocole d’accord pour une étroite collaboration dans le but d’obtenir des résultats significatifs. Cette convention s’inscrit dans le cadre de la valorisation du secteur éducatif à l’occasion des 72 heures du livre qui se tient chaque 23, 24 et 25 avril à Conakry.

La maison d’édition L’harmattan Guinée ne souhaite pas se limiter à cela. Une autre signature de convention de partenariat est scellée le 7 décembre 2023 entre le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation. Ce département est étroitement lié aux questions du livre et de la lecture, puisqu’elle touche l’essence même de l’apprentissage. Sans, également, ignorer la convention avec l’Association des universités privées de Guinée.

Ces partenariats entendent se concrétiser par l’édition des livres et revues scientifiques. L’accès à la bibliothèque numérique de L’Harmattan Guinée nommé ‘‘Harmathèque’’ pour l’ensemble de la communauté scientifique guinéenne. L’organisation des prix scientifiques pour les chercheurs en Guinée. La création de l’académie du livre en Guinée et l’installation d’une imprimerie numérique.

Ces conventions de partenariat s’inscrivent dans la promotion de l’édition, de la production et la diffusion des œuvres scientifiques en Guinée. Au vu des conventions signées avec des institutions clés et des acteurs du livre, l’effort consenti par le comité d’organisation se passe de commentaire.  C’est une véritable opportunité pour le développement de l’industrie du livre en Guinée et la concrétisation du label Conakry, capitale africaine du livre. 

Par Tidiane Diallo

Related posts

Le styliste guinéen AlphaO tire sa révérence

Diallo Tidian

Entrevue : Laure d’Hauteville dévoile la foire qui fait de Beyrouth la capitale de l’art du Moyen Orient

Diallo Tidian

Oumar Kateb Yacine, à Mediaguinee : « le CNRD ne doit fléchir ni au diktat de l’extérieur et ni aux tentations du pouvoir »

Diallo Tidian