Vous êtes ici : Accueil » Blog » Appel à l’action contre la transition : Allons vers une alchimie guinéenne pour sauvegarder la République (Par Abdoulaye Oumou Sow)
ActualitésAfriqueDiasporaGuineePolitiqueSociéte

Appel à l’action contre la transition : Allons vers une alchimie guinéenne pour sauvegarder la République (Par Abdoulaye Oumou Sow)

C’est dans un élan vers la démocratie, la justice, la liberté et l’état de droit que j’en appelle à chaque citoyen et organisation constituée, épris des valeurs démocratiques, à l’action pour le retour à l’ordre constitutionnel dans notre pays, conformément aux engagements de la junte à la prise du pouvoir le 05 septembre 2021.

C’est seulement dans cet élan que nous pouvons empêcher la nébuleuse CNRD, et son pouvoir illégitime et illégal, de continuer à anéantir nos acquis démocratiques conquis au prix de longues luttes ces dernières années. Car pour la Guinée, nous devons être prêts, jusqu’au dernier souffle, à défendre notre dignité et à revendiquer notre droit à une société juste.

Pour renforcer cet élan vers la démocratie et l’état de droit, j’en appelle à tous les citoyens à une mobilisation internationale et nationale pour recouvrer notre dignité et le respect de notre humanité. Exigeons de manière citoyenne, avec beaucoup plus de détermination, le retour rapide à un ordre constitutionnel.

Il n’est plus possible de faire l’économie de la lutte pour nos droits et nos libertés. Mobilisons-nous massivement pour faire échec à la pérennisation de ce régime militaire brutal en Guinée. Que le bruit des bottes ne nous fasse pas reculer, car nous avons le droit naturel, en tant qu’êtres humains, de résister à l’oppression.

Dans cette lutte contre l’oppression et la tyrannie, je lance un appel à tous : aux autorités morales et religieuses, aux intellectuels et écrivains, aux hommes des médias, aux artistes, aux jeunes hommes et femmes, élèves et étudiants, aux personnes responsables et consciencieuses du CNT et du gouvernement, à tous les citoyens et amis de la Guinée.

C’est le moment pour chacun d’agir pour la Guinée, pour la démocratie, la justice et l’état de droit. Ensemble, faisons des prochaines semaines et mois le point de départ d’un redressement de la transition afin que triomphent la démocratie, la justice et la liberté. Le choix de nos dirigeants doit se faire exclusivement par nous à travers des élections libres et transparentes.

Comme disait l’ancienne juge, avocate et militante politique iranienne Shirin Ebadi : « La démocratie ne reconnaît ni l’est ni l’ouest : la démocratie est simplement la volonté du peuple. Par conséquent, je ne reconnais pas qu’il existe différents modèles de démocratie.

Il n’y a que la démocratie elle-même. » Ainsi, les récents événements au Sénégal voisin, avec le triomphe du peuple, sont la preuve palpable que le pouvoir doit appartenir uniquement au peuple, seul responsable du choix des personnes qui doivent le diriger. Pour cela, l’élite doit agir. Agir pour la République.

En tout cas, le « séisme » politique d’un pays dépend de l’engagement de chacun pour le respect de nos textes, conventions et traités ratifiés par notre pays, mais surtout de notre capacité à exiger le respect des engagements de nos dirigeants. Ainsi, la transition en Guinée prendra fin en décembre 2024. Agissons maintenant pour que cela soit possible.

Abdoulaye Oumou SOW
Journaliste/Responsable Communication du FNDC

Related posts

Né au camp Boiro, Daniel Philippe de Sainte Marie appelle à la réhabilitation des victimes

Diallo Tidian

Maroc : plus de 200 cellules terroristes démantelées depuis 2002

Diallo Tidian

Le parti de Dalein Diallo compte sur le ministre Wright

Diallo Tidian