Vous êtes ici : Accueil » Blog » Sow Baïlo aussi ? – La plume de Sita Pleure !
ActualitésAfriqueArt & CultureConakryGuineeSociéte

Sow Baïlo aussi ? – La plume de Sita Pleure !

Triste ! Triste ! Sow Baïlo s’en va également, et pour toujours ! Merci, artiste, pour toutes ces années où vous avez apporté de la joie aux Guinéens en proie au stress.

Aujourd’hui, Sow Baïlo, vous rejoignez Italo Zambo dans le royaume céleste. Dites-lui que la Guinée l’a malheureusement déjà oublié. Il en sera déçu, mais dites-lui que la Guinée préfère honorer la mémoire de Nelson Mandela plutôt que la sienne. Oui, dites-lui qu’il est déjà oublié et espérons que la terre lui sera légère.

Doyen Sow Baïlo s’en va, laissant derrière lui une industrie cinématographique en péril. Sow Baïlo laisse également un pays où toutes les salles de cinéma ont été hypothéquées et abandonnées par des cadres véreux de la République. Dommage !

Doyen Sow Baïlo s’en va, laissant de jeunes acteurs talentueux mais abandonnés à eux-mêmes, faute d’une réelle politique de soutien pour leur épanouissement.

Vous avez accompli votre mission, Sow Baïlo, et peut-être que les Guinéens vous en seront reconnaissants, mais je ne pense pas, dans un pays où être une légende est perçu comme une malédiction. Alors, Doyen Sow Baïlo, n’espérez pas d’être honoré après vos funérailles. Ce seront des larmes de crocodile que l’on essuiera. Connaissant la Guinée et ses guinéens, la reconnaissance envers Sow Baïlo sera éphémère, et sa famille sera abandonnée.

Allez, merci, artiste, reposez-vous. Malgré tout, vous resterez à jamais gravé dans la mémoire et dans le cœur de vos proches et de votre famille.

Adieu, artiste. Vous direz à Yakhouba Pèssè que la Guinée l’a également oublié à peine inhumé. Informez-le que sa célèbre « Troupe Pèssè » est en disgrâce et que de nombreux autres acteurs, comme El Hadj Mamadou Keita, N’Namina Môdou et d’autres, ont quitté le « monde virtuel ».

Dites à « Vieux Koumi » que sa mort attriste et consterne. Faites savoir à Sow Baïlo que les Guinéens l’ont laissé mourir alors qu’ils auraient pu lui accorder toute leur attention pendant sa maladie. Bien sûr, tous les Guinéens ne sont pas ainsi, mais il est clair que l’appel à SOS pour les artistes reste plus que jamais d’actualité.

Dites-leur qu’ils ne sont pas tous ainsi, mais que l’alerte SOS pour les artistes est toujours d’actualité.

Merci, artiste Sow Baïlo !

Related posts

Le Secrétaire général nomme Mme Diene Keita, de la Guinée, Directrice exécutive ajointe du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP)

Diallo Tidian

« S’il y a glissement, qu’il y ait changement de gouvernement et de CNT »

Diallo Tidian

L’AAEA a rendez-vous du 18 au 22 février 2024 à Conakry

Diallo Tidian