Vous êtes ici : Accueil » Blog » Aminata Diallo, présidente du Coomisgui : de l’esthétique à l’artistique, Miss Guinée 2023 associe l’innovation et l’originalité
ActualitésAfriqueArt & CultureConakryDiasporaEducationGuineeInternationalSociéte

Aminata Diallo, présidente du Coomisgui : de l’esthétique à l’artistique, Miss Guinée 2023 associe l’innovation et l’originalité

Tout est fin prêt pour la cérémonie. La grande finale du concours Miss Guinée de ce samedi 25 novembre se déroule bien. Innovation et originalité sont au rendez-vous. La présidente du Coomisgui (Comité d’organisation Miss Guinée), par ailleurs, fondatrice de l’institut de formation aux métiers de couture et de mode KPAAF-Guinée et de Guinea fashion week, fait le récapitulatif des préparatifs.

En exclusivité, Aminata Diallo (sur la photo) évoque les derniers préparatifs de cette quatorzième édition du concours de beauté physique et intellectuelle pour vous. Lisez ! 

Le Populaire : L’édition 2023 de Miss Guinée est exceptionnelle. Ça se voit déjà. Est-ce cette rupture que vous avez voulu opérer entre l’ancien et le nouveau Comité Miss Guinée ?

Aminata Diallo : Ce n’est pas une rupture, car il s’agit de la 14ème édition du concours Miss Guinée et pour le Coomisgui, cette édition 2023 constitue une première expérience. Ce que nous avons réussi et que nous sommes en train de réaliser est de donner à la Guinée l’opportunité d’entrer dans le concert des nations en matière d’organisation de concours de beauté par la grande porte. Comme vous le savez, nous sommes un pays reconnu comme la patrie par excellence des plus belles femmes d’Afrique. Il était donc important pour nous de rechercher dans l’innovation et de proposer quelque chose d’exceptionnelle et d’original aux Guinéens et Guinéennes. Au Coomisgui nous valorisons et nous faisons respecter la diversité culturelle, notre société moderne et notre mode de vie actuel. C’est ce qui fait notre différence et notre force.

Les présélections dans les différentes villes des quatre régions du pays et la zone spéciale de Conakry ont été appréciées, commentées, critiquées, et ont suscité des discussions intensives sur les réseaux notamment. C’était ça l’objectif ?

Vous savez, pour une élection inclusive et représentative, il fallait aller jusqu’au fin fond de la Guinée. Pour nous, cela n’a pas été facile du tout, mais on a réussi à faire rêver toute la Guinée grâce aux concours de présélections dans les différentes régions et à Conakry. Partout où nous sommes passées, c’était un sentiment de satisfaction général à tous les niveaux. 

Qu’est-ce qui a prévalu au choix du thème portant sur « L’autonomisation de la femme pour la lutte contre la migration irrégulière » ?

Le choix du thème n’est point fortuit. Notre pays est placé au premier rang des pays où l’immigration irrégulière bat son plein fouet. Aussi, nous avons une population majoritairement jeune. Pour nous, il était fondamental de mettre en relief cette problématique et les défis de la jeune fille guinéenne, notamment en termes d’entrepreneuriat.

Associer la Première dame de la République comme marraine de l’édition 2023, est-ce une volonté du Coomisgui de rendre cet évènement plus mondain, plus bohème ?

Oui, c’est une décision du comité d’organisation de porter son choix sur Son Excellence Madame la Première Dame de la République comme marraine. Et nous tenons à le remercier très sincèrement d’avoir accepté d’être à nos côtés pour vivre cette belle aventure.

Vous n’avez certainement pas encore fini de surprendre agréablement les guinéens. A quelles autres agréables surprises vont-ils devoir s’attendre encore?

Certainement, ça a déjà commencé. Vous voyez toutes les activités de la résidence Miss Guinée, notamment les masters class, le sport, les visites touristiques. Et je tiens à rassurer tous les guinéens et guinéennes que la finale de cette année sera exceptionnelle. Nous travaillons énormément sur tous les détails au minimum près, de la logistique à l’artistique. C’est quelque chose qui nous tient vraiment à cœur. Nous vous promettons une soirée riche en spectacle et surtout beaucoup de surprises à la clé. Nous vous donnons rendez-vous le samedi 25 novembre 2023 dans la mythique salle du Palais du peuple de Conakry à partir de 18 heures. 

Entrevue réalisée par
Ahmed Tidiane Diallo

Related posts

Officiellement prête à tourner la page, la Guinée hésite à feutrer le pas

Diallo Tidian

Guinée : l’État joue-t-il la carte d’apaisement après la lavée du contrôle judiciaire contre le patron de Lynx FM et le DG du média concerné ?

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Les larmes recommencent à couler sur les joues des victimes du déguerpissement de Kaporo-rails, Kipé 2 et Dimesse

Diallo Tidian