Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique Santé

L’exil sanitaire d’Alpha Condé vu par Sow Boubacar du Fndc-Suisse

Ceci est une tribune spéciale. Sow Boubacar, coordinateur du Fndc en Suisse, commente la photo d’Alpha Condé (photo ci-dessous) bénéficiaire d’une autorisation de voyage pour raison de santé accordée par les nouvelles autorités du pays. Lisez !

Une image pour divertir et duper les victimes du régime du PRAC. Celle que les guinéens attendent, c’est Alpha à la barre face à ses juges. On ne rappellera jamais assez la persistance du paradoxe guinéen où les bourreaux sont protégés, célébrés sous les yeux des victimes qui ne savent plus à quel saint se vouer. Depuis 1958, les honneurs de la République sont accordés à ceux qui doivent leur pouvoir au sang de leurs compatriotes.

À chaque épreuve, les victimes se résignent en pensant que c’est la dernière. À la capture de Alpha Condé ce 05 septembre 2020 suivie de son exhibition publique, toutes les victimes de son régime ne pouvaient parier sur sa sortie du pays quatre mois plus tard en jet privé.

Aujourd’hui, il se coule douce tranquillement dans un hôtel de luxe aux Émirats Arabe unis, loin de l’État guinéen dont il avait rendu voyou. Pour ménager la sensibilité des victimes de son régime, on nous sert comme le 05 septembre, une image de lui donnant l’impression d’un homme malheureux. Aux victimes, leurs larmes; Alpha lui du haut de ses 83 ans si ce n’est plus, n’a absolument rien à regretter d’avoir perdu le pouvoir.

Au contraire, sa chute ressemble pour lui, à un mal pour un bien La junte l’a en effet, offert la possibilité de prendre sa retraite après des années des combats politiques arrachant. Désormais, avec la fortune qu’il a amassé durant ses onze années de règne sans partage, son carnet d’adresse étoffé et son réseau d’oligarques à travers le monde, il va rapidement se refaire une nouvelle vie. Lui qui ignorait qu’une autre vie, sans doute la plus belle, existe après le pouvoir, va désormais, profiter de la vie au maximum jusqu’à son dernier souffle. Le problème de santé qu’on nous abreuve pour justifier son autorisation de quitter le pays, n’est que pure invention.

N’est-ce pas lui, quelques mois avant sa chute, qui se targuait d’une excellente santé au point de narguer ses adversaires politiques en leur lançant le défi d’entreprendre une marche à pied de Conakry à Koyah. Il faut qu’on arrête de se jouer de notre intelligence; Alpha est sorti de la Guinée pour mener sa retraite dorée loin des victimes de son régime.

Par Sow Boubacar, Switzerland.

Related posts

Le président chinois s’exprime sur la biodiversité et le changement climatique

Diallo Tidian

Le Directeur général de la Police allègue, le Trésorier de l’Ufdg dément: Maladho réfute les accusations de Baffoé

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Lamarana Petty en appelle « au glaive qui permet (de) rééquilibrer la balance »

Diallo Tidian