Le Populaire
Actualités Afrique Conakry Guinee Politique

Abdoulaye Djibrilou relance les activités de l’Osyt-Cedeao

A la faveur de la réouverture effective de toutes les frontières terrestres de la  Guinée par la junte au pouvoir depuis le 5 septembre 2021, Abdoulaye Djibrilou Diallo, fondateur et président de l’Organisation syndicale des transporteurs de la Cedeao (Osyt-Cedeao) était devant la presse, ce jeudi 28  octobre, à Conakry pour annoncer la reprise des activités de son Ong en Guinée.

Objectif, procéder au «lancement solennel des activités de l’Osyt-Cedeao qu’ (il a ) l’insigne honneur de diriger». Créé en 2002 à Abidjan en Côte d’Ivoire, l’Osyt-Cedeao «est un mouvement apolitique non confessionnel et à but non lucratif dont les actions sont dédiées à la modernisation du syndicalisme dans l’espace Cedeao».

Selon M. Diallo, son organisation  «vise à définir un syndicalisme responsable et l’éclosion d’une nouvelle mentalité patriotique colorée d’amour partagé entre les transporteurs et la population transportée».

«Dans cette dynamique l’Osyt-Cedeao se veut une source de réflexion des grandes questions touchant les transports dans l’espace Cedeao et compte être un instrument efficace de développement économique et d’intégration des peuples. Il travaille également à forger une image nouvelle du syndicalisme plus adapté au changement idéologique, technique et technologique.»

Au cours des échanges avec la presse, M. Diallo a rappelé que «le transport est un facteur important du développement. Il est pour l’économie, ce que sont les vaisseaux sanguins pour l’organisme humain. Le transport est une activité qui contribue efficacement à la stabilisation, et l’accroissement de nos économies nationales et sous régionales, lorsqu’il est élargi dans un cadre législatif harmonieux ; cela facilitera la fluidité des échanges économiques entre les Etats membres de la Cedeao et cela répond à l’application de la convention A/P/1/5/79 de la Cedeao relative à la libre circulation des personnes et de leurs biens. Par le transport restructuré et organisé, il va favoriser le développement du tourisme, créer l’emploi pour les jeunes» et tous les bras valides de la sous-région.

L’Osyt-Cedeao est à l’œuvre. Dans tous les pays de l’union, M. Diallo et son équipe travaillent à «amener chauffeurs, transporteurs, chargeurs, syndicalistes, opérateurs du monde des transports à comprendre qu’ils ont les mêmes intérêts qui se fédèrent, qui s’équilibrent et s’interpénètrent».

  1. Diallo assure que«ce levier de changement devra être tenu»par les ministères des Affaires étrangères et de l’Intégration africaine de tous les pays.

En Guinée, ce rôle devra être joué naturellement par le ministère en charge Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, ainsi que celui de la coopération et de l’intégration africaine. Mais aussi et surtout ceux de la Sécurité et de protection civile, de l’Administration du territoire et de la décentralisation, du Tourisme, du Commerce, de l’Agriculture, de la communication et singulièrement des Transports.

Par Gordio Kane

Related posts

Un couple mixte guinéo-américain retenu à la Police judiciaire

Diallo Tidian

Angola: l’Union Fouta choisit un secrétaire général par intérim

Diallo Tidian

Arrestation de Bathily: l’UJPLA invite les autorités maliennes à “assurer le respect de la liberté de la presse”

Diallo Tidian