Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique

Alpha Condé cherche à faire valider son 3e mandat désespérément

Lorsqu’il a eu l’opportunité de rencontrer le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian, à la cérémonie d’investiture du président ghanéen Nana Akufo-Addo, le président Alpha Condé s’est montré enthousiaste.

L’enregistrement vidéo de l’aparté obtenu ce jeudi 7 janvier 2020 avec son camarade socialiste a été publié un partout sur la toile. Dans le secret espoir que l’opinion croirait qu’il est en harmonie avec les représentants de la France officielle.

Si ce marketing politique n’a pas encore produit les effets escomptés, c’est qu’à l’heure à tout se sait à la seconde près, le monde entier est au courant de ce qui passe en Guinée depuis la mise en branle de l’opération législatives et référendum de mars 2020 prolongée à la prise en otage de la vérité des urnes le 18 octobre.

En d’autres termes, si les services d’Alpha Condé cherchent à faire accepter désespérément le troisième mandat par les autorités des pays occidentaux, c’est que la pertinence des résultats partiels au nom desquels le principal vainqueur de la présidentielle, le chef de l’opposition réelle, Cellou Dalein Diallo, s’est proclamé élu, n’a jamais été démentie.

Aucune chancellerie occidentale, ayant suivi près le déroulé de la présidentielle, n’a trouvé de version opposable à celle présentée dans le rapport sur les résultats partiels publié par les services du parti de Cellou Dalein Diallo.

Officiellement, la Cour constitutionnelle, la plus haute juridiction de l’organisation judiciaire, a affirmé qu’Alpha Condé est élu au premier tour de l’élection présidentielle du 18 octobre président de la République de Guinée avec 59,50% de suffrages.

Par Le Populaire

Related posts

Faya Millimouno libéré le 9 août 2019, après 8 jours de détention.

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Cours d’anglais pour journalistes guinéens

Diallo Tidian

Soul Bang’s ne rêvait pas d’épouser une chanteuse

Diallo Tidian