Le Populaire
Actualités Afrique Basse Guinée Diaspora Guinee Sociéte

Avec l’initiative M’ma Lakoè, Tigui Traoré au service de sa ville natale

La guinéo-belge du Cocostyle et d’Africa Woman Agro business center, n’oublie pas sa ville natale de Fria. Elle encourage les communautés dans la réalisation de projet de jardinage écologique. Co-fondatrice d’Africa Woman Agro business center, la guinéenne de Belgique Tigui Traoré fait parler d’elle dans la ville d’alumine.

Du 6 au 7 juin 2021, elle a procédé au lancement du projet de potager citoyen M’ma Lakoè dans les zones rurales et urbaines de Fria «à impact cent pour cent féminin sur une période de 5 ans et plus». Elle n’était pas seule sur le terrain. Elle était en compagnie de représentants des autorités locales et de leaders d’opinion de la cité engagés à la soutenir dans la valorisation de sites de production agricole répertoriés dans les 35 quartiers de Fria, Tormelin, Tanéné, Baguinè, Sôdjorê et Tiguê. Lesdits sites ont tous été identifiés par les autorités locales.

L’événement était à la fois une visite de terrain pour Tigui Traoré, mais aussi de prise de contact et de promotion de l’agriculture auprès de la jeunesse, dans les écoles, ainsi que des journées pédagogiques sur les sites du projet.

La présence de Tigui et de la délégation des autorités locales s’inscrivait dans le cadre du coup d’envoi du débrayage et la semence pour le potager de chaque site du projet, selon sa spécificité. Le  budget de ce projet est estimé à plus de 50.000 euros en plus de l’accompagnement par les experts et agronomes agréés nationaux et internationaux en renforcement de capacités soutenu par  l’octroi de matériels agricoles composés de tracteurs et moissonneuses.

Le projet M’ma Lakoè connecte les quartiers de la cité autour du jardinage. Il met l’accent sur l’investissement dans l’autonomisation économique et sociale des femmes et l’autosuffisance alimentaire dans la cité, ainsi que l’égalité du genre.

C’est un projet important dans la promotion de l’agriculture auprès de la jeunesse communale de Fria, notamment dans les écoles avec l’implication des seniors dans la vie communautaire de la cité. Pour Tigui et ses soutiens, le challenge de ce projet vise généralement à faire de Fria, première cité d’alumine en terre africaine, la première ville verte de Guinée. L’initiative M’ma Lakoè a commencé à Fria. Elle sera élargie à d’autres villes du pays.

M. Francis Guglielmetti, expert consultant Wallonie Bruxelles. Environnement, partenaire associé et Tigui Traoré, agristarter, cheffe du projet. Photo: DR.

Servir les collectivités

Tigui Traoré avait séjourné en 2016 au Burkina Faso, au Mali et en Guinée pour présenter son Ong AWAC (Africa woman agro-business center) auprès des partenaires locaux. Elle revient avec un élan dynamique pour réaliser son projet M’ma Lakoè financé par l’Union européenne. Elle est accompagnée d’un expert et consultant belge en environnement écologie, Francis Ulmiti, pour assurer une belle réalisation.

Tigui Traoré est toujours au service des collectivités en œuvrant dans des fondations et organismes communautaires agissant auprès des communautés culturelles. Elle possède une expérience en immigration, communication, administration et en développement de partenariats-affaires.

Son label Cocostyle a contribué à favoriser le Vivre-ensemble par une mode solidaire aux inspirations afropéennes et à l’engagement citoyen de la diaspora africaine dans toute sa diversité culturelle. Native de Fria, Belge d’origine guinéenne, mariée et mère de deux enfants, Tigui se réclame citoyenne du monde prête à relever les challenges de la femme du 21e siècle.

Par Ahmed Tidiane Diallo

Related posts

Maladho Diallo, candidat aux primaires de l’Ufdg à Pita

Diallo Tidian

UN CONSTAT, LA RÉFLEXION QUI EN DÉCOULE.

Diallo Tidian

La Banque mondiale appuie le ministère de l’Elevage avec du matériel informatique

Diallo Tidian