Le Populaire
Actualités Conakry Economie Guinee Politique

La formation des avocats au cœur des priorités du bâtonnier Diop Souaré.

Avec le procès des évènements douloureux du 28 septembre 2009 qui a lieu actuellement au tribunal spécial de Dixinn délocalisé dans la Cour d’appel de Conakry, le nouveau Bâtonnier Mohamed Diop Souaré affirme «la nécessité impérieuse de combler certaines insuffisances» constatées dans les prises de parole de certains avocats pour le bien du Barreau et pour l’honneur de la profession en Guinée.

« En effet, l’article 1er du décret 037/PRG/SGG du 24 juillet 2008 portant organisation de l’Enseignement en vue de l’examen du Certificat d’aptitude à la Profession d’avocat (CAPA) créant, à titre transitoire, un Centre préparatoire au certificat d’aptitude à la profession d’avocat au sein de la Faculté de Droit de Conakry, aboutira à la création d’un Institut du Barreau», soutient l’avocat Diop Souaré dans son discours de prise de fonction.

«De 2008 à nos jours, indique-t-il, le Centre préparatoire au certificat d’aptitude à la profession d’avocat prévu par ce décret n’existe toujours pas. Pourquoi ?»

Me Diop Souaré explique que c’est : «parce que l’arrêté du ministre de l’Enseignement supérieur portant sur les frais d’inscription à ce Centre et leurs modalités de paiement n’est pas encore pris, ainsi que celui conjoint des ministres de la Justice et des droits de l’Homme, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, de l’Economie et des finances portant rémunération du personnel enseignant dudit centre.»

Réussir cela est la mission de l’homme que les membres de l’Ordre des avocats de Guinée ont installé dans ses fonctions de bâtonnier le vendredi 6 janvier 2023. L’élu du 23 décembre 2022 compte aussi obtenir un terrain dans le Centre directionnel de Koloma pour y construire le siège du Barreau.

Le successeur du bâtonnier Djibril Kouyaté a fait la promesse de réussir ces deux principaux objectifs qu’il se fixe. La cérémonie de son installation a connu la présence  du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des droits de l’Homme, Alphonse Charles Wright et d’avocats célèbres au nombre desquels Me Boubacar Sow et Me Kabèlè Camara.

Avocat intègre

Réputé intègre, grand connaisseur du monde de la justice et loin des m’as-tu-vu, l’avocat Diop Souaré hérite d’un Barreau doté d’une Caisse autonome de règlement pécuniaire des avocats (CARPA) pour sécuriser les fonds dans les relations clients-avocats et qui bénéficie également de timbres de plaidoirie. Ainsi que d’un partenariat avec l’Unicef pour la défense des mineurs en conflit avec la loi ou victimes de délinquance. En 2022, l’Ordre des avocats de Guinée comptait quelque quatre-cents membres tous munis d’une carte d’identification biométrique.

Par Racine Dieng

Related posts

Restitution des cases de Bellevue Justice rendue à la famille Touré

Diallo Tidian

Le Parlement Européen prend une « résolution » sur le régime Alpha Condé

Diallo Tidian

Les américains tirent la sonnette d’alarme contre les dérives du régime : «L’heure est grave pour la Guinée»

Diallo Tidian