Vous êtes ici : Accueil » Blog » La Guinée d’aujourd’hui et de demain que j’ai vue dans un rêve !(Par Marouane)
ActualitésEconomieGuineePolitiqueSociéte

La Guinée d’aujourd’hui et de demain que j’ai vue dans un rêve !(Par Marouane)

J’ai été témoin, par la grâce divine, pour mon amour incommensurable et inqualifiable à la Guinée que j’aime tant, que je préfère à tout d’un rêve.
Dans cette conversation secrète, au milieu d’une nuit discrète mais pas silencieuse, j’ai été bousculé par un rêve, loin d’un cauchemar, sur notre pays. J’ai vu la Guinée, très envahie par des animaux féroces. J’ai vu des peuples prendre la fuite par peur d’être agressés. J’ai vu une cité qui coule dans le sombre face à des bêtes réputées par leur sauvagerie inouïe et leur agressivité sans commune mesure. J’ai vu des gorilles, des reptiles en voie de disparition.
J’ai été témoin, dans ce rêve dont le contenu ou l’interprétation ne doit faire l’objet d’aucuns mythe, d’une ville plongée dans le noir, avec des files de bêtes sauvages qui traversent d’un côté une bonne partie de la Guinée et de l’autre, j’ai vu des citoyens inquiets et qui n’avaient de moyens que de détaler comme un lapin à la recherche d’un retranchement.
Cette Guinée que j’ai vue dans ce rêve, n’est autre que la situation de désaccords actuels, d’atermoiements assidus. De ce rêve, j’ai vu un peuple qui se cherche, qui souffre des maladresses d’un pouvoir et de l’immaturité de ses dirigeants qui ne savent ni quoi faire, ni comment faire mais dont les ambitions déclarent la guerre à leur intelligence.
Dans ce rêve, sans jouer les cassandres, c’est la prémisse de nouvelles difficultés passagères et brèves auxquelles le peuple devra faire face. De cette Guinée obscure, agressée par des sauvages qui ressemblait plutôt à une ferme dont le dresseur a perdu tout contrôle, j’ai vu une lumière mais encerclée par des pigeons qui étaient le remède face à l’invasion des animaux.
J’ai reçu un message qui m’annonce la fin du calvaire et le début d’une grande renaissance. J’ai été seul témoin de cette conversation que j’ai eue avec une nuit agitée qui déferlait en moi, une grosse frayeur. La lumière qui m’est apparue était celle du bonheur. J’ai vu le jour se lever avec une lumière éclatante. On m’a annoncé que la Guinée sera meilleure, que plus personne ne connaîtra le malheur.
Le porteur de ce message était un pigeon blanc. Les humains, les animaux, les fleuves, les montagnes obéissaient à son commandement. Mais ce pigeon, avait beaucoup souffert de toutes de brimades, d’injustices et le ciel Guinée lui était formellement interdit de survoler. Mais il a résisté et est finalement devenu le Moïse de son peuple qui baignait dans un désespoir.
C’est le contenu de mon rêve que j’ai décidé de partager avec vous.
A chacun de l’interpréter à souhait ou à sa compréhension.
Que Dieu protège la Guinée, son territoire et son peuple. Amen.
Par Habib Marouane Camara, journaliste.

Related posts

40 généraux et 2 amiraux mis à la retraite : Ce qu’en pensent ces trois leaders politiques

Diallo Tidian

Guinée : Le FNDC en bloc contre le 3e mandat !

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Les vœux de nouvel an du président de l’Association des Magistrats de Guinée

Diallo Tidian