Le Populaire
Actualités Conakry Diaspora Guinee Politique

CNT: l’Ambassadeur de Guinée à Paris reçoit la Coordination des associations guinéenne de France (CAGF)

L’Ambassadeur de la Guinée en France, au Portugal et en Israël, SEM Amara Camara, a reçu le jeudi 18 novembre 2021 en audience, dans l’enceinte de la mission diplomatique guinéenne à Paris, la délégation de la Coordination des associations guinéennes de France (CAGF) pour présenter les deux élus qui siégeront au Conseil national de la transition (CNT).

Cette rencontre s’est tenue en présence de Oumar Sow et Hamidou Malipan Baldé, respectivement membre du conseil d’administration de la coordination des associations guinéennes de France (CAGF) et membre de la commission électorale pour la désignation des représentants de la diaspora guinéenne de France au (CNT). Ainsi que les deux élus, Thierno Camara et Thierno Diallo.

M. Sow a planté le décor en présentant avec précision « le rôle, l’apport et la contribution» de chacun au sein de la diaspora guinéenne. Mr Baldé a rappelé le texte de « la transparence des élections et de son déroulement démocratique», à l’issue d’un vote historique qui a mobilisé la communauté guinéenne venue des régions et villes de France.

Les deux élus Thierno Camara et Thierno Diallo pour siéger au Conseil national de la transition (CNT)

L’élu Camara s’est dit disposé à « fédérer » davantage la communauté guinéenne suite à son élection. Quant à son binôme Diallo, il a mesuré le « travail collégial » et le résultat probant qui leur attend à la sortie de la transition.

Son excellence Amara Camara a mis un accent particulier sur le dynamisme et la synergie d’action des associations guinéennes de France. Il estime que le choix de la représentativité de la Diaspora doit être porté sur « les acteurs associatifs ». L’Ambassadeur est autant confiant des deux profils qui lui ont été présentés, suite aux échanges pendant la rencontre.

Le dossier des deux représentants élus au sein de la CAGF pour siéger au CNT pour la zone Europe est soumis dans le délai aux autorités compétentes. Le choix final revient dorénavant aux autorités actuelles, notamment le Ministère des affaires étrangères et des guinéens de l’étranger (MAEGE). Et le Ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation (MATD).

Ahmed Tidiane Diallo

Related posts

Scandale : Oxfam reconnaît sa perversité

Alpha Saliou Wann pilonne Sékhoutouréya

Réglementation des marchés publics : Le nouveau Code raccourcit les délais

Diallo Tidian