Actualités Art & Culture Conakry Economie Education Guinee Sociéte

Le Salon international du livre de jeunesse tient toujours le coup

Expositions-ventes de livres, animations-extraits de lecture, cafés littéraires , concours de lecture avec des élèves du primaire et secondaire, dons de livres aux participants et au ministère en charge de l’éducation nationale. Malgré la covid-19, le Salon international du livre de jeunesse ouvre ses portes du 18 au 21 novembre à Conakry. Outre le Ccfg), des sites d’expositions accueillent le public dans les 5 communes de la capitale en modes présenciel et virtuel. Le thème de cette 4e édition est : « Le numérique, une opportunité pour le livre de jeunesse ». Il est piloté par les éditions Ganndal et ses principaux partenaires.

Covid-19 oblige, explique le délégué général du Salon, M.Aliou Sow, (devant les micros, sur la photo) pendant la conférence de presse annonciatrice de l’événement, les organisateurs ont décidé « d’aller sur un format en mode dual. Un mode présenciel, c’est-à-dire l’installation des stands d’exposition des livres. (…) Nous aurons aussi en mode virtuel, parce que nous avons prévu des activités à distance par visioconférence ».

Le Centre culturel franco-guinéen (Ccfg), situé à la porte du centre des affaires et la Bluezone de Kaloum sont les sites clés de l’évènement dans la  commune de Kaloum. A Matam, la Maison de jeune de Coléah. A Matoto, la mairie. A Ratoma, Taouyah. A Dixinn, le stade du 28 septembre. Le salon ferme ses portes dans l’après-midi du samedi 21 novembre lors d’une cérémonie solennelle à laquelle prendront part d’éminentes personnalités du monde culturel.

Le Populaire

Related posts

RÉPUBLIQUE DU MALI MINISTÈRE DES TRANSPORTS ET DE LA MOBILITÉ URBAINE ENTREPÔTS MALIENS EN GUINÉE (EMAGUI)

Diallo Tidian

Double scrutin contesté en Guinée : la honte du siècle !

Diallo Tidian

Ouattara n’est plus franc

Diallo Tidian