Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique

Diabaty Doré, leader du Rpr : « L’opposition guinéenne ne baissera pas la garde ».

Dans un décret publié le 1er mars 2021, le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a gracié 7 mineurs détenus politiques condamnés le 12 février 2021 par le Tribunal pour Enfant à cinq mois de prison.

«En effet, Mamadou Aliou Diallo, Alpha Ibrahima Diallo, Alpha Mamoudou Diallo, Mamadou Samba Baldé, Mamadou Djouldé Camara, Alpha Mamadou Diallo et Ousmane Bah, (sont)  tous reconnus coupables des faits de participation délictueuse à un attroupement, (et) condamnés au temps mis en détention préventive et libérés aussitôt ».

Le leader du Rassemblement pour la république (Rpr), membre de l’opposition, Diabaty Doré,  considère cet acte du locataire du palais Sékhoutouréya comme « un geste insignifiant à l’endroit de l’opposition » dont plusieurs membres sont en détention à la plus grande prison de la capitale guinéenne, la fameuse Maison centrale de Conakry située dans le quartier de Coronthie.

«Le président Alpha Condé devrait gracier un grand nombre de détenus politiques de l’opposition qui sont en train de croupir à la Maison centrale pour de rien du tout. On ne sait même pas de quoi ils sont accusés», regrette M. Doré qui propose au chef de l’Etat de bien vouloir « mettre balle à terre pour que la Guinée retrouve une paix durable ».

Le leader du Rpr rappelle que «vouloir étouffer l’opposition dans un pays, c’est (tenter vainement) d’écraser la démocratie ». Toutefois, si c’est cela l’objectif visé par le locataire du palais présidentiel Sékhoutouréya, prévient Diabaty Doré, l’opposition guinéenne ne « baissera pas la garde ».

 Par Léon Kolié

Related posts

L’honorable Aly Kaba sur le travail des parlementaires en 2020 : «une période courte au bilan élogieux»

Diallo Tidian

Communiqué de Presse de l’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou (UCPO)

Diallo Tidian

Plusieurs fois persécuté, mais toujours debout et droit face à la bête immonde (Par Marouane)

Diallo Tidian