Le Populaire
Actualités Afrique Art & Culture Conakry Guinee Sociéte

Quatre Guinéens lauréats de Prix Merck 2020 en Afrique

Les journalistes guinéens Makan SoumaoroFatou Fadiga, Aminata Bah et Richard Tamone ont remporté chacun un prix de « Merck Foundation More than a Mother Africa Media Recognition Awards 2020 » dans des catégories différentes.

L’annonce leur a été faite, par courrier, le 7 janvier 2021. Makan Soumaoro est journaliste à Espace ForêtFatou Fadiga à House Media RTG, Aminata Bah la Radiodiffusion télévision guinéenne (Rtg) service radio nationale et Richard Tamone du journal hebdomadaire Le Standard. Ils ont présenté chacun un travail médiatique sélectionné par le comité des prix « Merck Foundation More Than A Mother». Chacun a remporté un prix dans sa catégorie» destinées aux pays francophones.

Le comité des prix a jugé qu’à l’image des autres lauréats, les quatre Guinéens ont réussi à réaliser une « couverture exceptionnelle qui a aidé à sensibiliser sur l’infertilité et à briser la stigmatisation qui l’entoure dans leurs pays » respectifs « et dans le reste de l’Afrique ».

« UNE VALEUR AJOUTÉE »

Le prix est doté d’un montant de 300 dollars Us, environ 3 millions de FG. Les lauréats sont également récompensés « pour devenir Merck Foundation Alumni », qui leur donne «un accès d’un an à un programme de formation en ligne appelé MasterClass».

En annonçant le prix, la fondation a émis l’espoir que cette MasterClass apporte aux lauréats « une valeur ajoutée pour atteindre » leur potentiel de manière à résoudre efficacement divers problèmes critiques grâce aux cours en ligne dans de nombreux domaines tels que : l’art de la narration, l’écriture d’histoires courtes, la photographie, le style de vie, la cuisine et la mode et de nombreux autres domaines qui peuvent être de leur intérêt et de leur domaine privilégié.

Les prix de Merck Foundation More than a Mother Africa Media Recognition Awards 2020, ont été lancés en partenariat avec la Première Dame de Guinée, Mme Djènè Condé et ses homologues d’Afrique.

Selon la lauréate Aminata Bah« ces prix visent à motiver des journalistes passionnés à continuer à écrire et à défendre les problèmes sociaux, économiques et de santé » dans leurs pays.

Par Ahmed Tidiane Diallo

Related posts

Lettre ouverte à la Communauté internationale : Ne nous laissez pas seuls !

Diallo Tidian

L’opposant Souleymane Condé, heureux d’être prisonnier politique

Diallo Tidian

La journée poésie ce mercredi 28 octobre au Ccfg

Diallo Tidian