Art & Culture Guinee International Sociéte

Sékou Diaby, l’habilleur français Best & Luxe

Avec sa marque Best and Luxe, ce trentenaire venu de Guinée est devenu le nouvel ambassadeur du prêt-à-porter made in France. Entrevue.

Le Populaire: Comment est née la marque Best and luxe?
Sékou Diaby : La marque est née autour d’un dîner familial. L’idée est venue de ma sœur Tiguidanké Taté Diaby dont l’ambition a toujours été de me booster à devenir designer. Elle a décelé en moi le bon grain. Elle a vu que j’aimais vraiment et j’avais le goût de la haute couture. Elle a eu raison. Moi aussi, j’ai toujours rêvé de devenir le Versace africain. Son idée et son encouragement m’ont permis de mettre à l’œuvre. Et c’est parti ! J’ai eu le bon accompagnement et la création de la marque m’a facilité la réalisation de son rêve de voir son frère devenir celui que je suis aujourd’hui. Moi aussi, mon ambition de réussir dans la mode me permet de contribuer à lutter contre les inégalités entre riches et moins riches, pauvres et démunis, en permettant à tous d’acheter au meilleur prix des produits de luxe respectueux de la haute qualité des normes et standards de fabrication française. Comme son nom l’indique, tout produit Best and Luxe est porteur des valeurs du made in France. Mon équipe et moi en faisons notre crédo et notre image de marque.

Par quels moyens avez-vous pu imposer votre marque en France, pays considéré comme la capitale planétaire des modélistes et des stylistes par excellence?
Les géants de la mode et les stylistes ont leurs clients ici. C’est vrai, la France est un grand pays de mode. C’est un honneur pour nous de réussir à nous tailler une place dans cet environnement très concurrentiel. Le mérite revient à toute l’équipe de Best and Luxe qui travaille ici en France. Il n’y a de soucis, pas de secrets non plus, c’est le travail de qualité qui nous aide à marque la différence et à attirer la clientèle jusqu’en Afrique. Pour dire court, j’ai tout d’abord étudié le marché français. J’ai appris à connaître ma cible, mes clients de toutes catégories sociales, ceux qui aiment le luxe, ceux qui adorent le tape-à-l’œil, surtout ceux qui voudraient se sentir toujours uniques quand ils portent une marque. J’ai donc commencé par l’environnement qui est le mien. A partir de ma région, j’ai pu toucher les personnes influentes sur les réseaux sociaux. J’ai lancé la ligne de vêtements qui m’a permis d’avoir des repères de clients accros à l’innovation dans la qualité. Petit à petit Best and Luxe a gagné le cœur du plus grand secteur commercial de ma région. Nous avons ainsi noué de bonnes relations de partenariat avec l’une des grandes marques et boutique françaises.

La marque Best & Luxe

Laquelle ?
Je peux citer la marque Devred spécialisée en vêtements homme depuis 1902. Permettez-moi de réaffirmer ici que Best and Luxe est très heureux de travailler avec des marques qui sont citées parmi les plus renommées comme Devred, réputée pour ses costumes, vestes, chemises, tee-shirts, pantalons et bien entendu ses accessoires tels que les nœuds papillons ou les boutons de manchettes.

Pour 2020, le premier semestre vous a contraint à faire face à la covid-19. Mais quel était votre business plan annuel?
On espère que le second semestre ne sera pas comme le premier qui s’achève. En tous cas, pour l’année 2020, la maison Best and Luxe avait dans son plan business d’élargir son réseau en Afrique, toucher les pays comme le Nigéria, le Cameroun, la Centrafrique, le Burundi, le Sénégal, le Mali comme on a réussi à le faire pour la Côte d’Ivoire et en Sierra Leone en 2019. Nous avions prévu de trouver des partenaires bien lotis et ayant des capacités prouvées de vendre les produits de la marque Best and Luxe dans tous ces pays chics, mais la pandémie de la Covid-19 a changé les données. Donc, nous travaillons avec l’objectif de ne rien rater pour le reste de l’année.

Si on vous comprend bien, le premier semestre n’a pas été celui des bonnes occasions de s’internationaliser. Vous avez néanmoins pu investir le champ de la confection de masques lavables estampillés Best and Luxe.
µOui, nous avons changé la courbe de notre business. L’équipe de Best and Luxe et moi avons fait de la confection de vêtements en masques gratuits une action patriotique pour contribuer à sauver des vies ici même en France et dans mon pays d’origine.

Par cette action humanitaire, et l’effet marketing que cela a eu, votre marque a dépassé les frontières françaises. Vous attendiez-vous à ça en 2020 ?
Pas du tout. Le virus a surpris tout le monde. Moi, mon action humanitaire a été possible grâce au partenariat avec la Maison Bobailo Création basée en Guinée. Parce que la lutte contre pandémie a été marquée par la fermeture des frontières. Avec l’interdiction des vols commerciaux, j’ai eu l’idée de faire fabriquer des masques sur place à Conakry avec cette maison, en système D, pour contribuer à stopper la propagation du virus. Je profite pour renouveler ma solidarité à tous. Je dis aussi merci à tous ceux qui ont apporté leur modeste contribution à la lutte contre cette pandémie ici en France, en Guinée, et partout dans le monde.

Votre geste a été bien accueilli. Cela vous fait-il chaud au cœur ?
Oui, cela me fait chaud au cœur. Apporter ma modeste contribution à sauver des vies, est un bonheur pour moi. Cela dit, avec les échos qui me parviennent de Conakry, j’ai décidé de ne pas m’arrêter aux 1000 masques distribués gratuitement par notre représentant sur place. J’ai décidé de produire chaque semaine environ 1000 masques lavables pour aider à mettre à protéger nos compatriotes.

Est-ce un fait du destin ou simple  hasard de calendrier que votre marque se retrouve en Guinée ?
Non. Depuis 2016 la marque Best and Luxe fait son bonhomme de chemin en Guinée. On est la meilleure marque sur le marché guinéen qui fabrique du 100 pour cent made in France avec une meilleure qualité à un prix raisonnable parce que notre objectif c’est de contribuer à réduire l’inégalité vestimentaire entre les couches pauvres et riches afin de rendre le monde meilleur pour toutes les bourses.

Dans cette  perspective pour la Guinée, à quand un événement dédié à votre marque à Conakry?
Pour le moment mon calendrier c’est de faire des masques et les offrir à nos compatriotes. Mais dans un futur proche, Best and Luxe a un super bon projet pour la Guinée. C’est de promouvoir davantage la représentation du Made in France et lancer un partenariat gagnant-gagnant sur le marché du prêt-à-porter. Après cela, nous allons organiser un événement de mode, dès que le monde aura vaincu la covid-19, dont les fonds récoltés à l’occasion seront versés à des organisations caritatives œuvrant en faveur des enfants orphelins et handicapés.

 Réalisée par Samba Marco

 

 

Sékou Diaby en trois dates
Fils d’un diplomate, il débute sa scolarité à la maternelle Victor Hugo de Matoto à Conakry.

2008 – Le département Droit de l’université La Source située au quartier Minière l’accueille.

2010 – Il décroche son diplôme d’éducateur public à Laval, en France. L’année suivante, il exerce au service éducatif de sa cité d’accueil.

2016 – Au cours d’un dîner familial, sa sœur lui dessine le temps de réaliser son rêve de designer et styliste de haute couture. Sékou creuse ses méninges et finit par trouver un nom de marque. Best and Luxe est née. Elle bâtit sa renommée en terre lavalloise et au-delà. Et maintenant, du haut de ses trente ans, il ne reste plus à Sékou Diaby qu’à créer sa propre usine de textile.

Par Samba Marco

Related posts

COVID-19 : Le Ministre d’État, Tibou Kamara testé négatif et appelle au respect des gestes barrières

Diallo Tidian

Annonce de sacrifice du Quarantième jour

Diallo Tidian

Carlos Ghosn va faire en sorte que la vérité éclate

Diallo Tidian

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !