Actualités Afrique International Politique Sociéte

Un appel en faveur du Dr Denis Mukwege

Prix Nobel de la Paix 2018, le Dr Denis Mukwege fait l’objet d’inquiètantes menaces de mort ! Journaliste gabonaise et militante pour les droits des femmes, Edna-Chelsea Babongui a pris l’initiative d’une « Lettre ouverte » pour alerter l’opinion publique internationale et demander aux autorités de RDC d’assurer la sécurité de ce médecin congolais qui a déjà tant fait pour les Africaines victimes de viols… Une initiative courageuse à diffuser très largement. Par Edna-Chelsea Babongui

Un Grand Léopard en danger !

« Le Dr Denis Mukwege, “l’homme qui répare les femmes”, est un médecin gynécologue-obstétricien, pasteur chrétien évangélique pentecôtiste congolais. Il est également militant des droits de l’homme.

Engagé contre les mutilations génitales pratiquées sur les femmes violées à l’hôpital de Panzi, à Bukavu, dans le Sud-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Prix des Droits de l’homme des Nations Unies 2008, prix Courage civique 2013 et prix Nobel de la paix 2018, c’est un homme au grand cœur…

“J’avais soigné une femme puis, quelques années après, sa fille est venue se faire soigner puisqu’elle était également violée. Et, cinq ans plus tard, c’était la petite-fille “, avait-il un jour confié, avant d’ajouter : “Là, j’étais arrivé à un point où j’avais compris que soigner des victimes au bloc opératoire n’avait pas de fin… Quand vous soignez la mère, sa fille, la petite-fille, qui avait deux ans seulement, pour moi c’était horrible”.

Face à cette tragédie sans nom, cet « homme courage » décida de mettre en lumière l’horreur vécue par ces populations.

Ce médecin, qui sauve les femmes avec dévouement et héroïsme, est aujourd’hui en grand danger. Ses proches et lui sont menacés de mort. L’heure n’est donc plus aux discours, mais à l’action pour assurer la protection de ce “Grand Léopard” de Bukavu, de sa famille et de tous ceux qui travaillent avec lui.

Les menaces, dont il fait actuellement l’objet, nécessitent et justifient qu’une enquête approfondie soit ouverte et menée au plus vite afin d’identifier les auteurs de ces infamies et qu’ils soient pousuivis en justice. Ce « héros africain » a, en effet, besoin d’urgence de sécurité pour continuer à exercer son métier de médecin en toute quiétude.

En 2017, lors de l’évènement ONU Femmes “Orange the world “, le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Gutteres, a déclaré que les Nations unies sont déterminées à lutter contre la violence sous toutes ses formes.

Ne pas fournir au Prix des Droits de l’homme des Nations Unies 2008 et Prix Nobel de la Paix 2018 l’assistance nécessaire pour aider ces femmes violées serait bafouer leurs droits et les violenter une seconde fois.

Ce serait aussi se rendre complice de l’extermination de bien des femmes du Sud-Kivu.

Cet homme courageux et intrépide apporte depuis de longues années de l’espoir à des femmes ayant subi le traumatisme d’un viol, non seulement en Afrique, mais aussi sous d’autres cieux à travers sa plateforme des survivantes (SEMA), qui regroupe des femmes originaires d’une vingtaine de pays de tous les continents. Il les soigne et les aide à se reconstruire.

Nous ne pouvons pas l’abandonner à son triste sort ! Par cette Lettre ouverte, nous alertons donc l’opinion publique internationale et demandons aux autorités congolaises que le Dr Denis Mukwege bénéficie aujourd’hui d’une protection rapprochée à la dimension de ce qu’il incarne. Pour que son travail admirable en faveur des femmes puisse tout simplement continuer. »

Voilà la liste des premiers signataires :

  1. Edna-chelsea Babongui , Présidente du Laboratoire Leyilab (Gabon /France).
  2. Carmen Nzamba, Panafricaniste, Présidente Buy and promote Africa First (France).
  3. Essenam Kevi Kelenzi, panafricaniste, Directrice du magazine myafricainfos.com (Togo/ USA).
  4. Daisy Lekounda épouse Mpouoh, Présidente Actions Sociales pour le Gabon (Gabon)
  5. Minou Chrys Tayl, militante des droits des femmes, Presentatrice télé (Cameroun )
  6. Huguette Mvuemba, présidente Let’s go association, présentatrice télé et radio (RDC/France)
  7. Yohann Emeryc Moussadji, spécialiste en intermédiation d’affaires internationales (Gabon)
  8. Aminata Pilimi Diallo, féministe engagée, Journaliste, Directrice du site d’informations actu-elles.infos (Guinée )
  9. Bruno Fanucchi, Grand reporter, Président de l’Union de la Presse Francophone (UPF France)
  10. Christine Soro, Présidente ONG Femme Belle AI & AE (Gabon)
  11. Franck Tucker Ebang, Influenceur de communauté, auteur, Présentateur télé, bloggeur et panafricaniste (Etats-Unis)
  12. Karelle Viviane Nyangui, Miss Ronde et Glamour 2020 (Gabon)
  13. Rodriguez Mouckandza, Présentateur télé, Militant des droits de l’homme, Coordonateur ONG Omanda ( Gabon)
  14. Bintou Nguema, Citoyenne des Droits de l’homme (Canada)
  15. Pierre Mbog Batassi, journaliste, Directeur de publication du courrierdesjournalistes.com (Gabon)
  16. Clément YAO, Journaliste et Directeur du magazine L’Afrique Aujourd’hui, Vice-président de l’Union de la Presse Francophone (UPF France)
  17. Zamba Josette Judicaelle, infirmière (Gabon)
  18. Nina Prudence Biyogue, Présidente Femme & Grâce (Gabon)
  19. Michel Pecouinh, musicien conteur (Gabon)

Si vous souhaitez signer cette « Lettre ouverte » et apporter votre soutien à l’oeuvre du Dr Denis Mukwege, grâce à Edna-Chelsea Babongui, un seul contact : [email protected] WhatsApp : +33753929384

Edna-Chelsea Babongui
https://www.lafriqueaujourdhui.net/un-appel-en-faveur-du-dr-denis-mukwege

Related posts

Intelligentsia guinéenne : Rendez-vous au musée de l’incompétence

Diallo Tidian

Makalé Camara, candidate à la présidentielle du 18 octobre

Diallo Tidian

Le concert du couple Soul Bang’s à Paris…

Diallo Tidian

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !