Le Populaire
Actualités Art & Culture Conakry Guinee Moyenne Guinée

La cité de Mombéya, épicentre de la Tabaski 2021 pour Dalaba

La sixième édition de la grande retrouvaille tournante des originaires des souspréfectures de Dalaba a été un événement rassembleur très réussi. La Tabaski Dalaba 2021 à Mombéya a tenu ses promesses le 20 juillet 2021. A la grande satisfaction des membres de l’Association des jeunes pour le développement de Dalaba (Ajdd) et de l’Association des jeunes de Mombéya pour le développement (Ajmd).

Tout a été rendu beau et aguichant autour d’une série d’inaugurations et d’animations éducatives et culturelles couronnées par des prières, comme ils savent bien le faire les sages de cette partie du Fouta afin d’implorer la grâce divine pour le repos de l’âme de leurs disparus. Ainsi que pour la réussite des habitants et des ressortissants des localités de Dalaba.

A l’image d’Elhadj Mouctar Diallo, plusieurs opérateurs économiques ont honoré de leur présence la Tabaski 2021 à Mombeya.

La Tabaski est une fête prépondérante pour les fidèles musulmans. Elle est pleine de bienveillance et d’énergie dans une parfaite tradition. Cette journée est consacrée à la prière du matin et l’acquittement de la Sounna, le sacrifice d’Abraham. Comme partout dans le monde, notamment en terre Mombenkè des foutenkè, foulbè, elle commence par le tapotement d’un instrument conçu en forme de Djembé appelé ‘‘Tabaldhè’’ qui sert de moyen de communication pour informer les villageois d’un événement spontané ou l’appel à se mobiliser pour la circonstance.

Education culturelle

Certaines oeuvres littéraires de l’érudit Thierno Samba Mombéya ont fait l’objet de lecture publique. Sa vie littéraire a été racontée pour faire valoir sa carrière atypique et le sens intellectuel de ce personnage qui vécut au XIXe siècle. Dans une communion de pensée et d’action, tous les participants se sont engagés à poursuivre la promotion de l’oeuvre de ce grand érudit du Fouta Théocratique et célèbre pionnier de l’écriture islamique en langue peule qu’il fut.

Tabaski Mombéya 2021 a été une grande fête populaire. Elle a rassemblé des ressortissants
des villes et villages de Dalaba venus du monde entier.

Son oeuvre la plus connue et disponible dans les grandes bibliothèques à travers le monde est ‘‘Oogirdè Malal’’ qui signifie ‘‘Le filon du bonheur éternel’’. Elle est constituée de près de 313 verts, ainsi que plusieurs autres poèmes en poular et en arabe. A côté de cela, les jeunes ont mis en place un espace d’échange nommé ‘‘Café-débat’’ pour discuter des sujets fondamentaux et des questions épineuses de la cité. Notamment la réhabilitation de la première école de Mombeya construite en 1960, malheureusement dans un état de délabrement avancé.

Développement local

Juste après le rituel religieux, les membres de l’Association des jeunes de Mombeya pour le développement ont procédé à une séance de reboisement. Partout, les mouvements de la foule sont suivis par une équipe médicale composée de ressortissants de Mombeya spécialement venus pour appuyer et soutenir les participants avant, pendant et après l’évènement par des prestations médicales. L’équipe a également eu à animer pendant les ‘‘café-débat’’ des échanges sur les maladies sexuellement transmissibles.

L’équipe médicale membre de la Commission chargée de la santé et l’hygiène. Elle a été à la hauteur de la tâche.

Une délégation de l’AJDD et de l’AJMD a visité certains districts pour toucher du doigt les réalisations faites dans ces localités par leurs filles et fils. « Nous avons constaté la réalisation des pistes rurales à Kènènè. L’emplacement des forages et des adductions d’eaux à Galy et Wolèya. Trois classes ont vu le jour à Kigna. L’extension du poste de santé et le logement du personnel a été effectif à Gnèkèma», témoigne le président de l’AJMD Mamadou Samba Diallo.

« Toutes ces réalisations prouvent l’absence de l’Etat dans ces localités » fait noter Mamadou Alpha Mombeya Diallo, professeur d’histoire qui avoue que les fonds ont été mobilisés, c’est en grande partie, grâce aux nouvelles technologies qui facilitent la vie et les transferts de fonds. Suivant le programme établi, l’événement a été clôturé autour d’un match de Gala qui a opposé l’équipe de football de la sous-préfecture de Mombeya à celle de Kankalabé. Au final, le match s’est terminé par un but à zéro donnant la victoire à Kankalabé.

Par Ahmed Tidiane Diallo

Related posts

Lutte contre la Pandémie du covid-19 : La fondation Prosmi soutient la presse

Diallo Tidian

Dr Djeney Fadimah Kaba souligne l’importance pour la Guinée d’avoir des documents adaptés aux Nouvelles normes mondiales de l’OMS

Diallo Tidian

Paul Put se déclare victime de racket sur salaire

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba