Actualités Conakry Guinee Politique

Le Fndc ne se laisse pas distraire, Rafiou Sow explique les raisons

Jeune leader du PRP, engagé à contribuer à l’avènement de Cellou Dalein Diallo à la magistrature, Rafiou Sow trouve que le discours d’Alpha Condé «est loin de calmer le jeu». Puisqu’il «garde encore la main sur le projet» kamikaze de nouvelle Constitution.

Sow (le poing levé aux côtés de Sékou Koundouno et Cellou Dalein Diallo) réitère que le combat contre l’obsession de Condé à s’éterniser au pouvoir sera remporté par l’opposition confortée depuis quelques mois par l’entrée dans l’arène du Fndc, et qui appelle à des « manifestions pacifiques intenses dès le jeudi 5 mars ».

Rafiou Sow est le leader du parti PRP

A l’impossible, nul n’est tenu. Quand Alpha Condé a déclaré à Faranah qu’ « avec la nouvelle constitutionon va construire beaucoup d’arbres», le jeune leader a compris que la victoire est si proche. Et lorsqu’il a prononcé un discours télévisé pour annoncer un léger report du double scrutin préalablement fixé au 1er mars 2020, le leader du PRP n’a eu à déclarer que le chef de l’Etat, mal entouré et très conseillé, a violé le principe du parallélisme des formes. Et pour cause ? Rafiou Sow affirme que « la convocation du corps électorale ne se fait que par décret et non par déclaration télévisée. Nous estimons qu’il s’agit-là encore une fois d’une double violation du Code électoral étant donné qu’en l’espace de seulement deux semaines, la CENI ne peut pas techniquement et administrativement assainir le fichier électoral, imprimer les bulletins et tout le matériel brûlé ou saccagé et prétendre organiser une élection inclusive».

Sow affirme que le discours télévisé du chef de l’Etat aurait eu un sens s’il renonçait officiellement à son projet de 3e man-dat et appelait toute la classe politique autour de la table du dialogue salvateur afin de résoudre ensemble la crise en apportant des réponses adéquates aux questions qui se posent au pays.

Related posts

Les législatives auront lieu le 28 décembre prochain (selon le président de la CENI)

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Salon international du livre jeunesse de Conakry : Bébés-Lecteurs à l’honneur

Diallo Tidian

Sidya Touré, Dembo Sylla, Me Abdoul Kabélé Camara et Dr Ousmane Kaba portent la voix du Front pour la défense de la Constitution

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba