Vous êtes ici : Accueil » Blog » Un 12 février décisif pour la Transition
ActualitésAfriqueConakryGuineePolitiqueSociéte

Un 12 février décisif pour la Transition

Sur proposition du ministre de la Fonction publique, le fameux Conseil national de dialogue social situé à Donka dans la commune de Dixinn à Conakry, accueille ce lundi 12 février à 14 heures le premier round des négociations de sortie de crise avec les représentants du mouvement social. L’ouverture des discussions est prévue sur toutes les lignes présentées dans la plateforme revendicative. Les conciliabules sont possibles d’être menées avec les représentants des syndicalistes. Sauf au niveau du point relatif à la libération du leader syndical de la presse guinéenne, Sékou Jamal Pendessa.

Le rendez-vous de ce lundi 12 février à 14 heures est décisif. Le mouvement syndical qui brandit la menace de déclencher une grève à partir du 17 février. Ses représentants seront présents. Mais il note que le préavis de grève suit son cours normal. L’ultimatum court jusqu’à ce 16 février. Le mot d’ordre reste inchangé. Le mouvement syndical se réserve le droit de déclencher une grève générale et illimitée dans les secteur publics, privés mixtes et Informels sur toute l’étendue du territoire nationale.

Dans sa plateforme revendicative, le mouvement social mentionne des points essentiels comme la libération sans condition du Secrétaire général du Sppg (Syndicat des professionnels de la presse de Guinée), Sékou Jamal Pendessa détenu depuis le vendredi 19 janvier 2024,  la révision à la baisse du prix des denrées alimentaires de première nécessité à la veille du Carême chrétien et du Saoum, jeûne du Ramadan musulman, et l’application du protocole d’accord signé en novembre 2023 dans son volet prise en charge des enseignants contractuels.

Il y a fort à faire

Le mardi 6 février 2024, à la Bourse du travail siège de la CNTG (Confédération nationale des travailleurs de Guinée) l’assemblée des centrales syndicales lance un appel à la libération du journaliste Pendessa. Selon nos informations, le dossier en justice, le gouvernement du Premier ministre Dr Bernard Goumou n’est pas prêt à répondre favorablement à ce préalable aux pourparlers.

Le mardi 30 janvier 2024, le gouvernement rend public un Protocole d’accord entre la Direction nationale du commerce intérieur et de la concurrence, la Direction nationale de la Douane, et la CCIAG (Chambre de commerce de l’industrie et de l’artisanat de Guinée) révisant à la hausse les prix denrées alimentaires de première nécessité sans consulter ni y associer les centrales syndicales.

Cette décision rend encore plus difficile la vie des ménages dans le pays. En guise d’exemple, prenons le sac de riz de 50 kilos. Il passe de 280 à 340 sur la chaîne de distribution. Chez le dernier détaillant, il est proposé au dernier acquéreur qu’est le consommateur entre 345 et 350 mille Francs guinéens (FG).

Aussi, le gouvernement a effectué un prélèvement de 5% sur le salaire des fonctionnaires sans tenir compte du Protocole d’accord tripartite signé le 15 novembre 2023. Concernant le cinquième point de revendication,  ajouté le 8 février 2024 par le syndicat, et relatif à « la levée de la restriction de l’internet et la libération des ondes des médias», il y a fort à faire pour remporter la partie, selon nos sources.

C’est dans ce contexte que le ministre du Travail et de la Fonction Publique, Julien Yombouno, et les représentants du syndicat vont entrer en négociation dans les locaux du Conseil national du dialogue social, un organe consultatif placé sous la tutelle du ministre en charge du travail, créé en mai 2022 et officiellement en activité depuis janvier 2023.

A l’issue de cette première journée, les deux parties pourraient parvenir à un projet d’accord sur les points essentiels au nombre desquels, «l’application intégrale du Protocole d’accord sectoriel de l’Éducation signé le 27 octobre 2023».

Par Diallo Alpha in Le Populaire du 12 février 2024

Related posts

Le Projet REDISSE équipe 205 Conservateurs de la Nature pour la prévention, la surveillance et la détection des maladies en Guinée

Diallo Tidian

La délégation du FNDC reçue par Julius Maada Bio, Président de la République Sierra Léone

Diallo Tidian

Libre Tribune de l’Ambassadeur Simon Henshaw: L’importance, de solides valeurs démocratiques pour faciliter la lutte contre une pandémie

Diallo Tidian