Le Populaire
Actualités Guinee Politique

Parole de Kébé

«Il est temps que l’Etat guinéen élève le ton parce que je ne sais pas ce que la Francophonie cherche à faire en Guinée». Ainsi s’exprimait Salifou kébé, président de la Ceni, lorsque que les experts de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif) ont mis en doute le fichier d’enrôlement électoral.

 Par Le Populaire

Related posts

Le Rpg n’a pas présenté des excuses officielles aux journalistes et au cameraman agressés

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

« L’autre Alpha Condé, le vrai », la raison du Ministre et le tort d’une certaine opinion

Diallo Tidian

Enrôlement des mineurs, la plaie béante du processus électoral guinéen

Diallo Tidian